3 décembre 2017 1 Comment Lectures

Vieillir sans perdre la tête

Il est rare que je lise des livres de psycho-pop/santé, mais le sujet de prévenir les effets du vieillissement m’a interpelé. Bon, je suis très loin d’être très vieille, cependant c’est en se gardant en bonne santé lorsque l’on est jeune, que ça nous permet de bien vieillir. La plupart des trucs du livre m’étaient déjà connus, faire de l’exercice, bien se nourrir, faire travailler son cerveau.. Mais il m’a aussi fait réaliser que selon plusieurs études, les interactions sociales améliorent de beaucoup la santé de notre cerveau. Évidemment, je suis sortie de ma lecture à moitié paniquée, car je ne fais pas vraiment d’exercice, et j’évite les interactions sociales la plupart du temps (enfin, selon mes standards hehe). Certains points du livre étaient intéressants, par contre la façon dont l’ensemble était présenté était ennuyante. C’était beaucoup basé sur des études, et pour comprendre comment ces études sont pertinentes, il faut expliquer le contexte. Ça ne m’intéressait pas énormément ces sections. Malgré l’image de couverture, je trouve que ce livre ne s’adresse pas particulièrement aux vieux, car la plupart des trucs sont à appliquer dès la vingtaine.