6 mars 2017 0 Comments Activités

Le Lac des Cygnes

Swan Lake

Source : Les Grands Ballets Canadiens

Aller voir un ballet, c’est un peu considéré comme une «activité de riche», même pour moi. Mais dans le fond, c’est le même prix que d’aller voir un spectacle au Centre Bell!

J’ai toujours peur d’être pas assez bien habillée quand je vais à la Place des Arts, mais y’a vraiment toutes sortes de personnes qui s’habillent de toutes sortes de façons et faudrait vraiment que j’arrête de m’inquiéter avec ça.  Ce n’est vraiment pas une activité réservée aux hautes sphères de la société, comme c’est le cas dans ma tête. Et une chance, parce que c’est tellement impressionnant de voir les danseuses/seurs être parfaitement en rythme avec la musique. En réalité, aller voir un ballet, c’est un deux pour un! Un spectacle de danse, en plus d’un orchestre!

La semaine avant d’aller voir le Lac des Cygnes, je ne faisais que penser au film Black Swan. Et ce n’est que quelques jours avant que j’ai réalisé que ce ne serait pas la même chose (duh!). Alors une fois rendue, une chance qu’il y avait le programme de la soirée (et Julien) pour me résumer l’histoire entre les trois actes!

Pour les gens qui, comme moi, ne connaissent pas l’histoire du Lac des Cygnes, voici un bref résumé. L’histoire débute à l’anniversaire d’un jeune prince. Sa mère décide qu’il est temps pour lui de se marier, alors l’occasion est parfaite pour faire une fête et lui trouver une jolie demoiselle. Face à ce choix forcé, le prince est fâché et décide d’aller chasser dans la forêt et c’est à ce moment qu’il croise des cygnes. Lorsqu’il s’apprête à tirer, il se rend compte que le cygne était en fait une jeune femme. La jeune femme avait été capturée par un sorcier qui lui avait jeté un sort: le jour elle serait un cygne, et la nuit une femme. Évidemment, le prince et la femme tombent amoureux et tout devient dramatique.

Le décor discret mais joli mettait bien en valeur les danseuses/seurs et leurs magnifiques costumes colorés. Le méchant sorcier avait de grandes ailes accrochées à lui, et son costume sombre contrastait vraiment avec celui des autres. Son personnage faisait quand même peur et les mouvements vif du danseur contribuaient au sentiment d’angoisse.

La musique de Tchaïkovsky était superbement exécutée, et mon coup de coeur a été pour les nombreux numéros où il y avait une vingtaine de danseuses sur le stage en maintenant. Il faut une excellente coordination pour bouger en même temps pendant aussi longtemps sans jamais rater de mouvements. Je trouve ça fou comme choix de carrière!

 

En faisant le décompte des ballets que je suis allée voir, je suis resté surprise par le nombre! Avant le Lac des Cygnes, j’avais été voir La Belle au Bois Dormant, Casse-Noisette et Marie-Antoinette. Ce sont tous des souvenirs magiques et je retournais volontiers voir un autre spectacle! Tout le monde devrait laisser une chance à cette activité qui peut parfois être négligée inconsciemment. Je trouve vraiment que ça vaut la peine de s’arrêter le temps d’une soirée pour admirer la musique et les athlètes!

trailer du Lac des Cygnes